fbpx

Le Cosmétique Naturel et Bio

Actuellement, la vie en bio est devenue très tendance. Le but étant de vivre le plus sainement possible en se tenant loin des produits susceptibles de nuire à la santé tels les produits chimiques, on cherche tous les moyens pour respecter cet objectif. Si les produits alimentaires ont déjà pris de l’avance depuis quelques années dans le monde du bio, on parle aussi de cosmétique bio et naturel. Un aperçu sur ce mode d’usage pour se faire belle pourra sans doute vous être utile.

Histoire du cosmétique en France

L’histoire du cosmétique remonte à bien loin dans la période ancestrale. Hommes et femmes s’y intéressaient en cherchant tous les moyens pour rester jeune et préserver sa beauté le plus longtemps possible. Dans la préhistoire, on utilisait différentes méthodes : scarifications du corps, tatouages, trépanations ou simplement le modelage des yeux avec les matériaux que les gens de l’époque avaient. Au fil des siècles, ce souci de l’apparence ne cesse d’augmenter menant ainsi à une évolution plus ou moins dangereuse, mais néanmoins efficace du monde cosmétique.

Le cosmétique au Moyen Âge

La reine Guenièvre était considérée comme étant la femme la plus belle de l’époque. Elle avait le visage frais coloré de manière à être aussi blanc que possible, le corps moyen ni trop gras ni trop maigre et les mains blanches. C’est à cette époque qu’est née l’idée de l’épilation des sourcils ainsi que celle de se protéger des rayons UV du soleil.

Le cosmétique pendant la Renaissance

La Renaissance fait place à certains auteurs qui étudient la proportion et la beauté humaines comme l’italien Fra Luca Di Burgo. À l’aide de formes géométriques, on a l’illusion de la beauté parfaite. Le cosmétique ne fait qu’améliorer cette perfection. Les Français étaient surtout à la recherche d’un teint pâle par tous les moyens. Même Louis XIV s’y est intéressé en s’assurant d’avoir le teint suffisamment pâle et les lèvres rouges pour ses représentations. Les fards déferlent pour cacher le naturel du visage sous des couches épaisses. Par ailleurs, l’eau de Cologne vit aussi le jour en allant parfumer toutes les cours françaises et en restant accessible uniquement à une certaine classe sociale.  Bon nombre de personnages connus ont fait parler du maquillage comme Ninon de l’Enclos ou Marie-Antoinette.

Le cosmétique au XIXe siècle

Au XIXe siècle, l’accès au cosmétique est devenu plus ouvert offrant ainsi la possibilité à toutes les classes d’utiliser des produits pour embellir leur corps et leur visage. Le mascara est né pendant que d’autres produits s’améliorent : fard à paupières, bâton de rouge à lèvres, poudre pour le visage et bien d’autres encore.

Le cosmétique actuel

S’il est un pays où le cosmétique est le plus prisé, c’est bien la France. Les statistiques montrent que les produits cosmétiques se vendent au mieux avec bien plus d’exportations que d’importations. Néanmoins, les évolutions ont conduit certains produits à trop d’ingrédients chimiques susceptibles d’endommager la peau et le corps. D’où l’intérêt actuel des femmes pour le cosmétique bio et le cosmétique naturel.

Développement du cosmétique bio

Le cosmétique bio est pour ainsi dire naturel. Quelques nuances méritent quand même d’être éclaircies.  Il s’agit d’un cosmétique dont la composition naturelle est à 95% minimum. Les 5% restants peuvent être des produits chimiques néanmoins sûrs c’est-à-dire certifiés et bien précis.

Trois garanties privées travaillent dans l’assurance de ces produits cosmétiques dits bio : Cosmébio, Ecocert et Nature & Progrès. À eux trois, ils définissent les ingrédients autorisés ainsi que les procédés à suivre pour la fabrication des produits. Les entreprises qui souhaitent développer ces produits doivent donc suivre les consignes du cahier de charge ordonné par ces trois garanties.

Les produits chimiques qui constituent un petit pourcentage des produits peuvent varier : solvants, conservateurs, émulsifiants, épaississants ou tensioactifs. Les produits non assurés comme les conservateurs organo-halogènes, les parabènes et les produits d’origine fossiles sont interdits. Ne sont pas non plus admis dans la fabrication les anti-oxydants, les glycols, les silicones, les colorants de synthèse et les parfums.

Sont donc autorisés les produits chimiques comme l’acide benzoïque, l’acide sorbique, l’acide formique et l’acide propionique. Mais qu’est-ce qui fait tant le succès de ces produits cosmétiques dits bio de nos jours ?

Pourquoi le cosmétique bio ?

Le produit bio cosmétique a pour avantage d’être quasiment naturel. Un produit qui contient plus de 95% d’ingrédients naturels et qui plus est, certifié par des entreprises de garanties sûres, ne peut qu’être l’idéal pour se faire belle sans craindre les effets secondaires. 

Il n’est pas souvent facile de fabriquer soi-même ses propres produits beauté bio à l’aide de mélanges d’ingrédients naturels même si les recettes sont nombreuses et accessibles à tous. De plus, ces préparations sont généralement faites pour un usage unique et ne peuvent être gardées longtemps.

Ce qui n’est pas le cas du produit beaute bio prêt à l’utilisation et dont le caractère bio leur octroie son côté naturel. De plus, il n’est pas toujours évident de fabriquer le produit idéal qui est parfois complexe à réaliser comme le maquillage bio.

Concrètement, la plupart des femmes veulent un maximum de composition naturelle dans leur rituel de beauté que ce soit le maquillage ou le soin du visage et de la peau. C’est ce que le cosmétique biologique leur offre dans ses produits certifiés. À cela s’ajoute la qualité du produit pour réussir l’action effectuée. D’où l’intérêt de faire un peu plus confiance à une marque cosmétique bio.

Les enjeux du cosmétique bio

Le cosmétique biologique n’est pas parfait en tous points. Aujourd’hui, les femmes peuvent se perdre au milieu des produits cosmétiques qui affluent sur le marché avec une affiche bio. Le principal enjeu pour les fabricants est de donner confiance aux acheteurs en veillant à ce que les produits soient réellement bio.

D’autant plus que les produits cosmétiques non bio sont souvent efficaces et offrent un résultat attrayant pour les femmes. Certaines peuvent se dire : qu’est-ce donc une petite dégradation si je peux me faire belle ? Je m’occuperai de la réparer après. Enfin, il y a le prix qui peut s’avérer être un frein entre les deux catégories de produits. Le rêve serait sans doute de trouver entre autres un maquillage bio pas cher.

L’enjeu pour les marques de cosmétiques actuelles est de s’inscrire dans  une démarche de développement durable. Développer des produits naturels mais qui respectent la nature en proposant des produits qui génèrent le moins de déchets ou d’émission de CO2.

Slow cosmétique

Slow food, slow life et aujourd’hui slow cosmétique. Le principe de base est quasiment le même : consommer moins et consommer mieux. Dans le monde du cosmétique, ce concept a été inventé vers 2012 et labellisé depuis 2013. Il s’agit d’utiliser des produits naturels ou bio pour soigner le visage et la peau, mais pas n’importe lesquels ou tout simplement des produits fait maison issus d’ingrédients quasiment naturels.

Le but étant de consommer raisonnablement afin de rester en bonne santé et respecter au maximum l’environnement, on utilise un produit pour un usage multiple et plus efficace. Ce qui en fait déjà un premier grand avantage.

Les ingrédients utilisés sont naturels et de bonne qualité avec le moins possible de composition transformée. À titre d’exemple, au lieu d’utiliser un gel douche d’une marque connue, le slow cosmétique propose l’usage d’un savon doux et parfumé pressé à froid. Il est même possible de fabriquer soi-même certains des produits notamment ceux qui servent au soin de la peau au quotidien : gommage et hydratation.

Avantages

Le slow cosmétique est pour ainsi dire respectueux de l’environnement. Si vous êtes plutôt sensible à l’écologie et au respect de la nature, ce concept est fait pour vous. En l’adoptant dans vos rituels de beauté, vous éviterez la propagation inutile de produits toxiques dans la nature. Pétrole, plastiques silicones conservateurs sont autant de produits potentiellement présents dans ces produits dont on prône l’efficacité. Vous en serez débarrassée et déverserez moins de déchets dans la nature.

En outre, il s’agit de produits qui priment en matière de qualité. Si l’on ne cite que les huiles végétales vierges contenant aussi des vitamines.

Par ailleurs, vous verrez votre placard nettement nettoyé avec l’expédition à la corbeille de tous les produits aussi inutiles qu’encombrants. Vous ferez surtout de l’économie, car un produit unique peut avoir plusieurs actions.

Les produits indiqués dans le slow cosmétique

Dans le slow cosmétique, il n’est pas spécialement question de publicité, car les produits ne sont pas très connus, en tout cas moins que ceux qui contiennent toutes sortes d’ingrédients chimiques. Mais pour être certaine d’avoir ce qu’il faut pour un rituel de beauté naturel, prenez soin d’avoir à votre disposition des huiles végétales, du beurre de karité, de l’argile, de l’aloevera et de l’hydrolat ou eau florale.

En ce qui concerne le maquillage, vous n’aurez pas de mal à trouver les bons produits dans les magasins dont les produits qui possèdent la mention slow cosmétique. Les magasins bio et certaines pharmacies vous permettront de trouver ce que vous recherchez. Dans tous les cas, consommer moins, mais mieux, telle est toujours la devise du slow cosmétique.

Cosmétique naturel

Dans cette dernière partie, nous attaquons le cosmétique dit naturel. Avec le cosmétique bio, il prête souvent à confusion mettant l’un et l’autre dans l’embarras. Il convient alors de faire la différence entre les deux termes pour que vous puissiez vous y retrouver la prochaine fois que vous achèterez un produit cosmétique et surtout pour que vous sachiez lequel choisir.

Différence entre cosmétique bio et cosmétique naturelle

Le cosmétique bio est soumis à un suivi minutieux de la fabrication allant de la plantation jusqu’à l’incorporation du produit dans son contenant. Dès lors, les matières premières sont quasiment contrôlées pour obtenir le produit désiré. Sans oublier le pourcentage 95 et 5%.

Ce qui n’est pas le cas des cosmetiques naturels. Les produits dits naturels ne sont soumis à aucune labellisation et il n’existe aucune exigence de pourcentage. Par contre les matières premières, sont issues d’une plantation entièrement naturelle.

Autrement dit, le cosmétique naturel est une question de confiance entre le consommateur et la marque et dépend de la bonne foi de cette dernière pour que le produit soit vraiment naturel. Si tel est vraiment le cas, le cosmétique naturel pourrait rivaliser avec le bio voire plus.

Mais la réalité est qu’il existe toujours une faille dans chaque cosmétique. Les produits aux compositions chimiques peuvent s’avérer efficaces, mais néfastes pour la peau. Le cosmétique bio est menacé par de fausses marques bio, car la certification est onéreuse et certaines petites et moyennes entreprises ne peuvent se permettre de l’acquérir. Quant au cosmétique naturel, il faut vraiment que la provenance du produit soit sûr. Quoi qu’il en soit, il présente quand même des avantages que vous devez connaître.

Bienfaits du cosmétique naturel pour la peau

Dans la mesure où les ingrédients proviennent de produits 100% naturels, le cosmétique naturel est l’un des plus conseillés pour soigner le visage et la peau sans prendre le risque de les abîmer. Le résultat escompté peut être plus long avant d’être visible, mais il est certain que votre peau n’en souffrira pas et que ce sera un effet positif durable. Si vous êtes patiente, vous serez sûre de trouver ce qu’il vous faut dans le cosmétique naturel. D’autant plus que les produits ne sont pas tous pareils. Dans certains cas, vous verrez bien plus vite les résultats que vous attendiez. Il faut seulement faire le bon choix de produit.

De plus, le coût peut s’avérer plus intéressant vous faisant ainsi réduire vos dépenses en matière de cosmétiques tout en restant belle et naturelle. Plantes, kaolin, argile sont quelques exemples de plantes qui constituent le cosmétique naturel.

Bref, que ce soit le cosmétique bio, le cosmétique naturel ou le slow cosmétique, ce sera à vous de faire le choix, mais quoi qu’il en soit, il est toujours préconisé de choisir des produits naturels bio.