Effet du vin sur la peau

Le novembre 19, 2019 , mis à jour le juillet 13, 2021 — 5 minutes de lecture
effet du vin sur la peau

Quel est  l’effet du vin sur la peau ? Quoi de mieux qu’un bon verre de vin pour accompagner un délicieux plat ? De plus, il est souvent dit que cette boisson au goût inégalé a des effets bénéfiques sur la santé. Riche en antioxydants, le vin est effectivement un bon allié pour le cœur et les artères. Cela dit, il ne faut pas en abuser.

offre decouverte savon lait de chèvre

Découvrez nos cosmétiques au lait de chèvre

Offre découverte à partir de 10€

Sachez que de nombreuses études ont révélé le mauvais effet du vin sur la peau. Les dégâts sont souvent énormes et irrémédiables. Avec les fêtes, vous serez peut-être tenté d’abuser un peu du vin. Découvrez ce qui pourrait arriver à votre peau et pensez à boire avec modération !

Effet vin sur la peau

Les différents types de réactions cutanées

Après avoir bu quelques verres de vin, certaines personnes ont des plaques ou du bouton rouge au niveau du front, de la joue ou du ventre. Ce sont des réactions allergiques et elles sont souvent suivies d’une sensation désagréable ou d’une démangeaison. Il arrive également que les boutons dûs à l’alcool soit douloureux.

En réalité, le corps considère l’alcool dans le vin comme un poison ou une substance toxique. Voilà pourquoi, l’apparition des réactions allergiques est souvent rapide. Il faut souligner que le taux d’alcool dans le vin est plutôt faible. Il est de seulement 10 à 12 %. Cela dit, une consommation excessive augmente le taux d’alcool ingurgité.

Une aggravation des troubles cutanés

Doté d’une forte teneur en sucre, le vin peut engendrer une hausse du taux de glucose dans le sang. Or, cela fait barrière à la régénération cellulaire. Voilà pourquoi, sa consommation excessive peut provoquer l’apparition de différentes marques sur le visage. Il faut citer, entre autres, les cernes gonflées, les rougeurs ou le teint gris.

Ces marques pourront rester sur le visage sur le long terme. Mais en ajout à tout cela, l’alcool du vin a également tendance à aggraver les troubles cutanés déjà existants. En effet, chez les personnes atteintes de psoriasis, d’acné, de rosacée ou de rhinophyma, la consommation de vin ne fait que favoriser l’apparition des réactions cutanées.

Une déshydratation qui assèche la peau

Il faut mentionner que l’alcool a un effet diurétique. Ainsi, sa consommation excessive peut provoquer une déshydratation du corps. Du coup, la peau devient sèche et terne. Cela engendre l’apparition de rides et de petites ridules. Il faut toujours se rappeler que le vin est une boisson alcoolique. Ainsi, les mêmes effets pourront se présenter après un excès en vin.

Le vieillissement cutané

oxydation peau

La consommation excessive du vin est également à l’origine d’un vieillissement cutané précoce. Comment est-ce possible ? En réalité, c’est l’alcool dans le vin qui est à l’origine du problème. En effet, le fait de consommer du vin engendre une sensation de chaleur ou de réchauffement au niveau de la peau du visage. Le corps, quant à lui, perd de la chaleur.

Autrement dit, la consommation de vin provoque surtout la déshydratation de la peau, ce qui ne peut qu’accélérer son vieillissement. De plus, l’alcool du vin a tendance à ralentir la régénération cellulaire. Raison pour laquelle, les signes de vieillesse apparaissent et les marques sont souvent visibles sur le long terme.

Apparition d’Ictère

ictère

Sachez également que l’abus du vin, et de n’importe quelle boisson alcoolisée d’ailleurs, est mauvais pour le foie. En effet, l’organe est incapable de dégrader l’alcool lorsqu’il est à forte dose. Il y a donc un dérèglement de la bile, ce qui peut détériorer les cellules hépatiques. Lorsque cela se produit, vous risquez de développer de la cyrose. Il s’agit d’un trouble hépatique grave.

En outre, ce problème au niveau du foie a une conséquence néfaste sur la peau. En effet, celle-ci va jaunir petit à petit. Ce phénomène est connu sous le nom d’Ictère ou de jaunisse. En général, la jaunisse n’entraîne qu’un problème d’ordre esthétique. Cela dit, avec le temps, elle peut s’accompagner d’une douleur surtout lorsque la bilirubine est atteinte.

Apparition de marques disgracieuses sur le visage

Comme il a été mentionné auparavant, le fait de boire du vin provoque l’apparition de rougeur sur la peau. En cas de consommation excessive et à long terme, le visage ne sera plus rouge, mais violet. De plus, l’alcool dans le vin va provoquer la dilatation des petits capillaires de la peau.

Lorsque ce phénomène se produit trop souvent, les capillaires cutanés vont s’agrandir définitivement. Au fil du temps, les boutons dotés d’un fond violacé vont apparaître. En ajout à tout cela, en buvant trop de vin, vous pourrez avoir de gros boutons au niveau du nez.

Une déformation du visage

Que vous buviez du vin rouge ou blanc, il reste une boisson alcoolique. Si vous en consommez trop, vous risquez d’avoir le visage déformé à jamais. Ce problème esthétique pourrait bien être irrémédiable. En réalité, vous aurez le visage gonflé et les paupières affaissées. Avant d’en arriver là, pensez à consommer le vin modération !

Cemena34070

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.